Robotics & Science - Teamwork & Sharing - Cultural Opening

French Team in Turkey

La maison de Quartier Claude Farrère en partenariat avec l’association ARRETECH ont accompagné 6 adolescents dans la préparation et la participation à un concours International de sciences et robotique dans le cadre des vacances scolaires….

La toute nouvelle salle de « Loisirs Numériques et Créatifs  » de la Maison de quartier devient parfois le Quartier Général des « bidouilleurs et programmeurs en herbe.. »

Egalement au programme un magnifique parcours touristique et culturel entre mer, montagne et lacs volcaniques :

Antalya

 

Antalya est une station balnéaire turque comprenant un vieux port rempli de yachts et des plages bordées de grands hôtels. Elle permet d’accéder à la région méditerranéenne de la Turquie, appelée la côte turquoise en raison de la couleur de ses eaux. Des vestiges témoignent du passé d’Antalya en tant que port romain majeur. Ils comprennent la porte d’Hadrien, construite pour la visite de l’empereur romain en l’an 130, et la tour d’Hidirlik du IIe siècle, offrant une vue sur le port.

La Turquie est un pays qui n’a pas fini de nous révéler ses mystères et nous réserve encore de nombreuses surprises. Nous savions déjà que la pays est entouré par la mer noire, la mer Egée, la mer de Marmara et la méditerranée. Mais loin de s’en douter, il se trouve en Turquie une « petit bout » de l’Océan Indien perdu au milieu de nulle part dans ce vaste pays grand de ses 783 562 kilomètres carrées : communément appelé « Les Maldives turc ».

 LAC DE SALDA :

 Le lac Salda se localise dans la province de Burdur au Nord d’Antalya. Il est situé dans la région des lacs, sa superficie de 44 km² et sa profondeur de 184 m lui vaut le statut de deuxième lac le plus profond de Turquie. Lac de cratère du sud-ouest de Burdur Turquie.

Grace à sa magnifique beauté semblable à celle des plages Maldiviennes notamment par ses sables blancs et ses beaux paysages , le lac attire une masse importante de touristes chaque été. Au delà de sa beauté le lac est connu pour être le plus propre, profond et limpide de toute la Turquie avec son eau turquoise. Selon certaines recherches menées par des scientifiques qui ont étudié soigneusement la composition chimique du lac, ses eaux seraient très riches en magnésium, soude et argile. Des matières très bénéfiques pour lutter contre certaines maladies de la peau telles que les mycoses et l’acné ainsi que tant d’autres.

PAMUKKALE :

Dans chaque voyage, il y a cette recherche de l’exceptionnel, de l’insolite qui parfois titille, qui souvent démange. Cet extraordinaire, nous l’aimons dans les curiosités de la nature. Vous savez, ces accidents géologiques, botaniques, qui par un heureux hasard donnent des résultats surprenants. Pamukkale en Turquie fait partie de ces lieux fantasmagoriques et pourtant bien réels que seule nature sait créer.

Pamukkale, dans cette ville se situe, accrochée sur une colline, un ensemble de vasques et de cascades pétrifiées d’un blanc immaculé. Sa vision est d’autant plus étonnante que les alentours sont dénudés et arides

L’endroit le plus visité de la Turquie est constitué de 17 sources thermales dont le mélange et les réactions chimiques fait naître une couleur blanche sous forme de soie ce qui lui donne d’ailleurs le nom de Pamukkale qui veut tout simplement dire : château de coton en turque.

D’où viennent ces étranges formations géologique de Pamukkale ?

Cette formation géologique étonnante tient son origine des nombreuses sources chaudes des environs. Celles ci s’infiltrent dans la roche calcaire et s’enrichissent donc de minéraux et aussi de CO2. Par diverses réactions chimiques, la carbonate de calcium se dépose sur les reliefs de la colline.

Après évaporation, celui ci forme une couche solide et blanche. De nombreuses vasques formant des piscines naturelles se succèdent ainsi. Une fois remplies par les sources, elles débordent, ce qui créent ainsi des cascades pétrifiées avec ce même carbonate de calcium.

Il y a peu de phénomènes semblables dans le monde, le seul qui pourrait rivaliser avec Pamukkale est à l’autre bout de la planète au Mexique et est connu sous le nom de Hierve de Agua.
 

Hierapolis

 Cette cité antique fondée au IIe siècle avant Jésus Christ se développa grâce aux sources thermales. Ce sont les romains, qui des siècles plus tard bâtirent de nombreux édifices.

Hierapolis est un exemple exceptionnel d’un ensemble thermal gréco-romain installé sur un site naturel extraordinaire. Les vertus thérapeutiques des eaux ont été exploitées dans les diverses installations thermales qui comprenaient d’immenses bassins d’eau chaude et des piscines destinées à la natation. L’hydrothérapie s’accompagnait de pratiques religieuses qui se sont développées en lien avec des cultes locaux.

La conjonction de formations naturelles surprenantes et du développement d’un système complexe de canaux, transportant l’eau thermale jusqu’aux villages et champs avoisinants, est exceptionnelle. Les sources sont à l’origine d’un système hydraulique qui s’étend sur 70 kilomètres au Nord-Ouest vers Alasehir et en direction de l’Ouest le long de la vallée de la rivière Menderes. Le site de Pamukkale constitue la toile de fond principale de la ville gréco-romaine originelle de Hierapolis et du paysage culturel qui domine la région